Du côté de chez nous

Découvrez ce qui se passe du côté de chez nous à travers les ouvrages d'auteurs gravitant autour de la planète Veolia.

Les voyageurs de l'eau
Lionel GOUJON et Gwenaël PRIE
Ed. DUNOD / Mars 2010, 191 pages
22,00 € TTC

Soyez le premier à donner votre avis !

L'eau est un enjeu majeur du XXIe siècle. Tout le monde s'accorde là-dessus. Mais comment saisir la réalité de la situation ? Lionel Goujon et Gwenaël Prié, deux jeunes ingénieurs, ont décidé de se rendre sur place. Au gré de leurs rencontres en Asie, en Amérique du Sud et en Afrique, ils nous racontent les combats menés par les habitants, les ONG, les institutions locales, les entreprises, les chercheurs pour améliorer l'accès à l'eau des populations et protéger cette ressource naturelle.
Car si le problème de l'eau est global, les solutions, elles, sont le plus souvent locales.

A propos des auteurs

Lionel GOUJON et Gwenaël PRIE sont deux jeunes ingénieurs français qui ont décidé, après quelques années de vie professionnelle, de s'accorder une année pour faire le tour du monde. Dans chaque pays traversé, ils n'ont eu qu'une seule et unique ambition: découvrir et faire découvrir les principaux enjeux liés à la gestion de l'eau.

Le chemin des faux serments
Denis Lépée
PLON / Mars 2010, 327 pages
19,00 € TTC

Soyez le premier à donner votre avis !

Depuis que sa vie a basculé, l'ethnologue Gabriel Beauchêne s'est retiré à Cudjoe Key, un îlot perdu de Floride.
Mais son passé le rattrape quand Byron Grove fait de lui l'héritier de sa fortune, à condition qu'il élève Conrad, son fils de huit ans... Byron Grove, célèbre homme d'affaires, a longtemps été le meilleur ami de Gabriel, son frère d'adoption. Jusqu'au jour où il lui a volé sa femme et ruiné sa vie. Pourquoi lui laisser son fils aujourd'hui ? Comment élever l'enfant de son pire ennemi ? Hanté par ses souvenirs, Gabriel finit par s'attacher à Conrad, petit garçon aussi méfiant qu'intelligent.
Mais depuis sa tombe, Byron Grove a jeté Gabriel dans un nouveau piège. Traqué par des inconnus, surveillé par le FBI, il découvre que ce qu'il croyait savoir de son ancien ami est faux. Pour sa survie et celle de Conrad, il va devoir plonger dans son passé et démêler les vrais enjeux d'un présent tout en faux-semblants.

A propos de l'auteur

Explorant le monde des apparences et du pouvoir dans la lignée de L'Ordre du monde (Timée, 2007), Le Chemin des faux serments est aussi un roman sur la vengeance, l'amitié et la trahison. Denis Lépée, quarante et un ans, dont les romans sont traduits dans plus de dix pays, a également publié les biographies de Winston Churchill, Ernest Hemingway et Frank Sinatra aux éditions Timée.

Le praticien et l'environnement
Collectif d'auteurs sous la direction scientifique du Professeur William DAB
Coédition CNAM / LE QUOTIDIEN DU MEDECIN / VEOLIA ENVIRONNEMENT / Mars 2010
Gratuit sur demande à rubrique-praticien.ve@veolia.com

Soyez le premier à donner votre avis !

En novembre 2007, le premier article de la rubrique Le praticien et l'environnement était publié dans les colonnes du Quotidien du Médecin. Cette rubrique, placée sous la direction scientifique du Professeur William DAB et rendue possible grâce au soutien institutionnel de Veolia Environnement, a donné la parole à des experts pour contribuer à l'information des médecins sur les liens entre santé et environnement.

Les questions de leurs patients sur l'impact sanitaire de l'environnement se font d'année en année plus nombreuses, plus précises. Où chercher l'information pour leur apporter des réponses fondées sur la connaissance ? Comment faire le tri entre ce que l'on sait, ce que l'on redoute, ce que l'on fantasme ? La rubrique s'est donnée pour défi de donner une information concise et objective sur ces questions de santé environnementale. Exercice difficile auquel se sont prêtés 53 experts sans lesquels cet ouvrage n'aurait jamais vu le jour.

Après plus de deux années d'existence, et face à la qualité des articles parus, il nous a semblé justifié de les regrouper dans un livre pour en faciliter et pérenniser l'utilisation. Cet ouvrage s'adresse prioritairement aux médecins mais également à toute personne intéressée par les questions de santé environnementale. 

L'ouvrage, composé de 72 articles d'experts scientifiques, est organisé en 3 chapitres thématiques (Exposition, Pathologie, Méthodes et outils) et propose un lexique de 59 mots clés ainsi qu'un index facilitant la recherche des articles.

A propos de l'auteur

William DAB dirige la chaire Hygiène et Sécurité du Centre Nationale des Arts et Métiers et est anv=cien directeur général de la santé.

Les économistes peuvent-ils sauver la planète ?
Philippe AGHION, Didier BLANCHET, Daniel BOY et Dominique BUREAU
Coll. Regards croisés sur l'économie, Ed. LA DECOUVERTE / Novembre 2009, 260 pages
12,50 € TTC

Soyez le premier à donner votre avis !

Il ne fait plus guère de doute aujourd'hui que le changement climatique constitue le défi majeur du >oc siècle. Les prévisions des climatologues se sont brutalement assombries en quelques années à peine : le réchauffement a été plus rapide, et ses manifestations géophysiques plus graves que ce que les scientifiques prévoyaient il y a encore dix ans. Que faire ? Rien, soutiendront tous ceux que ces vérités dérangent. Retour à mère Nature, proclameront les adeptes de la décroissance. Renvoyant dos à dos les sceptiques et les mystiques, les économistes ont proposé leurs solutions au problème.
Taxes, quotas, règlements, investissement public : comment lutter contre le changement climatique à moindre coût et de la façon la plus équitable ? La page Bush enfin tournée, les Etats-Unis suivent l'Europe sur le chemin de l'attribution de quotas d'émission. Mais, laissés en marge du protocole de Kyoto, les pays du Sud continuent à proclamer leur droit au développement, bien que la Chine rejette aujourd'hui davantage de gaz à effet de serre que les Etats-Unis.
La communauté internationale a rendez-vous à Copenhague pour mettre tous les pays à contribution : comment parvenir à une solution à laquelle chacun trouve son compte ? A la veille d'une conférence internationale cruciale pour l'avenir de la planète, ce numéro de Regards croisés sur l'économie fait contribuer les meilleurs experts du changement climatique, dans une synthèse claire et pédagogique.

A propos des auteurs

Philippe AGHION est économiste. Il enseigne actuellement à Harvard et à l'École d'économie de Paris.

Didier BLANCHET est Chef du département des études économiques d'ensemble de l'INSEE.

Daniel BOY est Directeur de recherche au Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), UMR CNRS et Fondation Nationale des Sciences Politique.

Dominique BUREAU est Délégué général au Conseil économique pour le développement durable.

Le temps de l'altruisme
Philippe KOURISLSKY
Ed. ODILE JACOB / Octobre 2009, 212 pages
Prix public : 21,90 € TTC

Soyez le premier à donner votre avis !

Réchauffement climatique, pollutions, crise financières, épidémies, famines, pauvreté... Nous ne manquons ni d'informations, ni de possibilités d'action sur ces problèmes essentiels. Pourtant, nous avons du mal à les saisir et à les résoudre. Pourquoi ? L'homme serait-il profondément indifférent ? La « nature humaine » nous condamnerait-elle à l'égoïsme à perpétuité ? Pas si sûr.
Le problème ne viendrait-il pas d'un déficit de perception de la réalité, qui pourrait altérer la conscience que nous avons des choses, mais aussi de nous-mêmes, des autres et de notre rapport aux autres ? Pour Philippe Kourilsky, si nous éprouvons tant de difficulté à résoudre les grands problèmes du globe, c'est avant tout parce que nous ne percevons pas la réalité adéquate. L'accumulation des jugements individuels produit trop de divergences et trop peu de consensus pour fonder une action collective efficace.
La voie à suivre est alors tracée. Il faut élargir notre regard sur le monde et sur nous-mêmes. Ce dépassement de nos limites requiert un certain travail, un exercice d'introspection rationnelle et une confrontation avec les autres. Il a pour conséquence de faire de l'altruisme une nécessité logique et pas seulement une option éthique. Incorporer l'altruisme dans la théorie et les sciences politiques, et particulièrement dans la théorie et la pratique économique, constitue donc un préalable indispensable à l'action collective.
Cet essai, court et accessible, est précédé d'une préface d'Amartya Sen, Prix Nobel d'économie 1996, qui en souligne l'originalité : « Voici un livre d'un intérêt et d'une importance extraordinaires. ...Ce n'est pas la première fois que les graves problèmes moraux qui se posent dans le monde globalisé sont abordés et traités, mais ce que nous propose ici Philippe Kourilsky, ce n'est ni plus ni moins qu'une approche inédite de ces questions centrales dans le monde d'aujourd'hui... un livre magnifique ».

A propos de l'auteur

Philippe Kourilsky, biologiste et immunologiste, directeur général honoraire de l'Institut Pasteur, conseiller de l'Institut Veolia Environnement, est professeur au Collège de France et membre de l'Académie des sciences.

Madagascar, l'île océan
Philippe VALLETTE, Photographes Christine CAUSSE et Alexis ROSENFELD
Ed. AUTREMENT / Septembre 2009, 175 pages
Prix public : 25,00 € TTC

Soyez le premier à donner votre avis !

On connaît Madagascar, île-continent. Ses lémuriens aux yeux dorés, ses forêts exubérantes, ses collines sculptées par les rizières et les paysages étonnants de l'Ankarana sont célèbres dans le monde entier.
On connaît moins l'île océan et ses récifs coralliens foisonnants, les immenses baies où s'ébattent les baleines, les eaux rouges des grands estuaires ou les forêts de mangrove. On sait peu que l'exploitation de la crevette est le principal secteur économique du pays avec le tourisme, et qu'il représente un espoir en une vie meilleure pour des milliers de Malgaches.
On en sait moins encore sur les Vezo, nomades de la mer qui luttent pour leur avenir sur les côtes arides du sud de l'île, ou sur ces paysans qui se tournent vers l'océan et vont pêcher dans les lagunes pour améliorer leur quotidien. Madagascar, l'un des dix pays les plus pauvres du monde, possède des ressources océaniques exceptionnelles. Pêcher, pratiquer l'élevage dans des fermes marines, faire du cabotage le long des côtes ou exploiter le sel sont autant d'activités fondamentales à un niveau économique et social pour l'ensemble du peuple malgache.
Les projets de développement durable, mis en place ici pour assurer la gestion du patrimoine maritime, pourraient être des exemples pour d'autres pays.

A propos des auteurs

Philippe Vallette est océanographe, directeur de Nausicaà - le Centre national de la mer (Boulogne-sur-Mer) - et coprésident du Réseau océan mondial.

Christine Causse, conseillère scientifique à Nausicaà, a travaillé avec l'équipe Cousteau et l'association Ocean Futures.

Alexis Rosenfeld, photographe spécialisé dans le monde sous-marin, concentre ses activités depuis quelques années dans la région de l'océan Indien et particulièrement à Madagascar

Haut de page