Pour les ouvrages non sélectionnés mais néanmoins très appréciés, retrouvez dans cette rubrique tous les coups de coeur du comité de lecture du Prix du Livre Veolia Environnement.

De vingt mille sous les mers à SeaOrbiter
Jacques ROUGERIE, Alexandrine CIVARD-RACINAIS et Ariel FUCHS
Editions JEAN DI SCIULLO / Avril 2010, 256 pages
35,00 € TTC

Soyez le premier à donner votre avis !

Telle est l'intime conviction de l'architecte Jacques Rougerie, persuadé qu'un jour l'homme tissera de nouveaux liens avec la " planète Mer ", matrice de toute vie sur Terre et garante de l'avenir des générations prochaines. Des " Mériens " qui, sous l'eau, prépareront notre futur dans l'espace. Cette vision s'incarne en Galathée - sa première maison sous-marine -, Aquaspace - trimaran d'observation voué à la célébration des splendeurs océanes -, Nausicaà et Océanopolis, phares de la connaissance au service de la préservation de l'environnement marin... Bientôt, SeaOrbiter- vaisseau d'exploration aux formes futuristes - voguera sur le plus grand fleuve de la mer : le Gulf Stream. Inspirées par le vivant, ces formes architecturales bioniques sont autant de ponts jetés entre les rêves des hommes, entre Terriens et créatures marines, désir et réalité, océan et cosmos. Posé par Paul Valéry, " un regard sur la mer, c'est un regard sur le possible ". Alors, lorsque sous la coupole de l'Institut de France, le nouveau membre de l'Académie des Beaux-Arts affirme devant ses pairs : " J'ai regardé la mer et j'ai rêvé des possibles ", le lecteur ne peut qu'être tenté de plonger avec lui.

A propos des l'auteurs

Jacques Rougerie est un architecte français inspiré par la mer, membre de l'Académie des beaux-arts.

Alexandrine Civard-Racinais est docteur en Sciences de l'Information et de la Communication. Ses enseignements, délivrés au sein de l'Institut Pratique du Journalisme (IPJ) et de l'Institut International de Communication de Paris (IICP), portent sur la déontologie des journalistes et la sociologie des professionnels de l'information.

Ariel FUCHS est journaliste, spécialiste de la plongée.

No impact man
Colin BEAVAN
Editions FLEUVE NOIR / Mars 2010, 268 pages
18,50 € TTC

Soyez le premier à donner votre avis !

Comme nous tous, Colin Beavan en a marre d'assister, impuissant, au réchauffement climatique, à la déforestation et aux gaspillages en tous genres... Il refuse d'être partie prenante dans la fonte des glaces et la disparition des ours polaires. Son défi: vivre un an en réduisant au maximum son empreinte environnementale. Jusque-là, pas de quoi parader, d'autres l'ont fait avant lui. La grande différence c'est que ledit Colin Beavan vit en plein cœur de Manhattan, au 9e étage d'un building. Et qui dit réduction des émissions de carbone dit pas d'ascenseur, de climatiseur, de réfrigérateur, de transport motorisé -entre autres-, et quand on est un jeune père de famille, l'aventure tourne vite au casse-tête. Son premier challenge: convaincre sa femme, quelque peu accro au shopping, de jouer le jeu. Le deuxième : renoncer aux couches en plastique et aux plats à emporter. Passées ces étapes... eh bien, tout reste encore à faire. L'expérience dure un an, le compte à rebours est enclenché !

A propos de l'auteur

Colin Beavan est l'auteur de plusieurs essais historiques et de critiques pour les magazines The Atlantic Monthly, Mens' Health, Glamour, Cosmopolitan... Il vit à New York avec sa femme Michelle Conlin, journaliste pour BusinessWeek et leur fille Isabella.

La condition tropicale - Une histoire naturelle, économique et sociale des basses lattitudes
Francis HALLE
Editions ACTES SUD / Février 2010, 573 pages
29,00 € TTC

Soyez le premier à donner votre avis !

Dans cet ardent plaidoyer pour les tropiques, Francis Hallé défend une conception des basses latitudes à rebours des analyses actuelles. Ces régions, qui ont à ses yeux une importance bien supérieure à celle qu'habituellement on leur concède, constituent pour la planète tout entière une référence, un berceau, un moteur. Cette position, qui va de soi dans de nombreux domaines - climat, biologie, diversité ethnologique, maladies, techniques agricoles... -, conserve toute sa pertinence en économie : avant d'être colonisées, les populations tropicales ne respectaient-elles pas l'environnement mieux que ne le font aujourd'hui les pays riches, victimes de leur surdéveloppement ? La question ici en jeu, rarement soulevée, est donc d'ordre planétaire : c'est celle de l'inégalité économique entre les tropiques et les latitudes tempérées.

A propos de l'auteur

Botaniste et biologiste, Francis Hallé est spécialiste de l'architecture des arbres et de l'écologie des forêts tropicales humides. Il a dirigé les missions scientifiques du " Radeau des cimes " sur les canopées tropicales de 1986 à 2003. Il a publié Eloge de la plante (Le Seuil, 1999) et, avec D. Cleyet-Marrel et G. Ebersolt, Le Radeau des cimes. L'exploration des canopées forestières (Lattès, 2000). Il a dirigé la publication des deux volumes Aux origines des plantes (Fayard, 2008). Chez Actes Sud, il est l'auteur de Plaidoyer pour l'arbre, 2005.

Le gouvernement des machines ou le défi de la croissance verte
Jean HAENTJENS
Editions de l'AUBE / Janvier 2010, 160 pages
18,00 € TTC

Soyez le premier à donner votre avis !

Si cet autre modèle tarde à émerger c'est, pour Jean Haèntjens, en grande partie parce que nous sous-estimons le poids - économique, politique, social et culturel - des milliards de machines qui peuplent notre univers.
Milliards de machines que nous avons, nous-mêmes, créées ! Pour conforter son bien-être, l'espèce humaine s'est mise en concurrence avec les espèces mécaniques pour le partage des ressources essentielles - air, espace, eau, énergie ou denrées alimentaires. Aussi, si l'homme ne veut pas être gouverné par ses machines qui le servent mais le concurrencent, il doit apprendre à les gouverner. Et pour cela, il faut poser les principes qui permettront de reprendre les machines en main.
Pour ce faire, il nous faut étudier comment les rapports homme-machine ont évolué avec le temps, pourquoi de Gaulle, les premiers écologistes et les pionniers de la micro-informatique se sont passionnés pour la techno-politique et, à partir de cette analyse, obtenir de nos machines qu'elles soient pour nous des solutions plutôt que des problèmes. Un livre original, qui déplace notre regard sur notre avenir.

A propos de l'auteur

Jean Haèntjens, économiste et urbaniste, a déjà publié La Société soft (Denoël, 1985), Le Pouvoir des villes (l'Aube, 2008), ainsi que de nombreux articles dans la revue Futuribles.

Le siècle de Jules - Le XXIe siècle raconté à mon petit-fils
Philippe CHALMIN
Editions BOURIN / Janvier 2010, 118 pages
16,00 € TTC

Soyez le premier à donner votre avis !

Un enfant naît en 2009...
Son espérance de vie permet de penser qu'il connaîtra le début du siècle prochain. Il vivra le moment où la population mondiale approchera les dix milliards d'hommes. Il sera confronté à des défis majeurs : alimentaire, énergétique, écologique... La planète sur laquelle il fait ses premiers pas est en proie au doute au lendemain d'une crise économique et financière exceptionnelle, d'un choc sur les marchés de matières premières et alors qu'en l'absence de gouvernance mondiale, partout éclatent conflits tribaux et guerres de religion.
Jules est né en 2009 et son grand-père, économiste et historien, se penche sur son héritage. Que laissons-nous aux générations à venir ? Quelle planète, quelles ressources, quel modèle, quelles idées, quelles croyances ? Quels seront les grands défis que les nouvelles générations devront relever ? Peut-on sans aveuglement faire preuve d'optimisme et imaginer que la génération de Jules connaîtra « la fin de l'histoire » ?

A propos de l'auteur

Philippe Chalmin est professeur d'histoire économique à l'université Paris-Dauphine. Diplômé de HEC, agrégé d'histoire, docteur ès lettres, il est considéré comme un des meilleurs spécialistes mondiaux des matières premières. Membre du Conseil d'analyse économique auprès du Premier ministre, il est l'auteur de plus d'une quarantaine d'ouvrages, dont Le Poivre et l'Or noir (Bourin Éditeur, 2007) et Le monde a faim (Bourin Éditeur, 2009). Il est également chroniqueur à la télévision et à la radio et signe de nombreuses chroniques dans la presse.

Pandas dans la brume - dans les forets de bambous
TIGNOUS
Editions DRUGSTORE / Janvier 2010, 62 pages
13,90 € TTC

Soyez le premier à donner votre avis !

Il ne reste plus que 1600 pandas dans la nature. Y en aura pas pour tout le monde ! Cools, les pandas géants ! Ils croquent leurs bambous tranquillement, en attendant d'être exterminés par cet abruti d'humain toujours en quête de territoires... Mais voilà que Tignous leur donne la parole. Philosophes et pacifistes, ses pandas se préoccupent bien sûr des choses essentielles de la vie : sexe et nourriture ! Mais surtout, ils cogitent, s'interrogent et finalement nous livrent une satire percutante et grinçante des travers de notre société. Avec un humour un peu désespéré, ils nous tendent le miroir... L'air de rien, Tignous traite de sujets graves à sa manière, corrosive mais toujours drôle. À lire par tous, pour prendre conscience sans déprimer !

A propos de l'auteur

Né en 1957, Tignous est un dessinateur de presse qui collabore depuis les années 90 à Marianne ou à l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Il participe également de manière régulière à des émissions télévisées sur France 2 avec Laurent Ruquier, sur M6 avec Fogiel ou sur Public Sénat avec le journaliste Bruno Masure, où ses dessins accompagnent les débats. Il publie en 2008 un album retraçant le procès Colonna. Très au fait de l'actualité, il livre en 2010 avec ses Pandas dans la Brume des portraits grinçants, reflets des questionnements sur notre société.

Après le déluge - La grande crise de la mondialisation
Nicolas BAVEREZ
Editions PERRIN / Octobre 2009, 193 pages
10,00 € TTC

Soyez le premier à donner votre avis !

« L'homme est un animal raisonnable, mais les hommes le sont-ils ? »
La chute de la banque Lehman Brothers, le 15 septembre 2008, et ses conséquences vérifient l'aphorisme de Raymond ARON : faillite des banques, effondrement des marchés, sidération des dirigeants politiques, panique des opinions. Personne ne sait aujourd'hui quand la crise s'achèvera, ni quelle sera son issue. Seules certitudes, il y aura d'autres chocs et la mondialisation n'est plus en état de supporter une secousse comparable. Voilà pourquoi il est capital d'en diagnostiquer les causes, de plonger dans l'histoire des bulles et des krachs pour éliminer les comparaisons fallacieuses et les solutions toutes faites. L'économie mondiale est au fond du trou ; commençons par cesser de creuser, avant de réformer le capitalisme et d'envisager les scénarios de l'avenir.

A propos de l'auteur

Nicolas BAVEREZ, historien et économiste, a notamment publié La France qui tombe ; Nouveau monde, vieille France et En route vers l'inconnu.

La belle verte - Livre + DVD
Coline SERREAU
Ed. ACTES SUD / Septembre 2009, 188 pages
Prix public : 25,00 € TTC

Soyez le premier à donner votre avis !

A partir de 10 ans.

« La Belle Verte » est une planète appartenant à un autre système solaire. Ses habitants, par la simplicité de leur mode de vie, ont une réelle avance sur nous : ils vivent en concentrant leur savoir, leur force et leur énergie sur le développement de leur corps et de leur cerveau, au milieu d'une nature qu'ils préservent et soignent comme la prunelle de leurs yeux. Une fois par an, ils se réunissent dans le cratère endormi d'un vieux volcan pour décider vers quelles planètes il leur paraît nécessaire d'envoyer des messagers. Il y a des volontaires pour aller sur toutes les planètes ; mais sur la Terre, trop polluée, trop dangereuse, personne ne veut y aller. Seule une femme, Mila, se décide à partir sur cette planète pour y rechercher son identité puisqu'Osam, le vieux sage, lui révèle qu'elle y fut conçue, lors d'un précédent voyage de son père...
Ce livre coffret contient le scénario et le DVD du film ainsi qu'une postface de Coline SERREAU.

A propos de l'auteur

En parallèle de ses études de lettres, Coline Serreau apprend l'orgue et la musicologie au conservatoire, le trapèze à l'Ecole du cirque et s'initie à la danse. Son environnement naturel la pousse vers l'art dramatique. Elle fait ses débuts de comédienne à la Comédie-Française, au théâtre du Vieux-Colombier et finalement devant la caméra. Ses débuts sont marqués par son engagement pour la cause féministe avec Mais qu'est-ce qu'elles veulent ? (1976). Pour son troisième film, Mais qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ! (1982), elle dénonce avec humour les dysfonctionnements du monde du travail. Elle attendra 1985 pour rencontrer un succès international avec Trois hommes et un couffin. Avec La Crise (1992), la réalisatrice revient à une vision plus sombre de la société contemporaine. En plus des apparitions qu'elle fait à l'écran, elle s'illustre sur les planches dans la peau d'héroïnes de Shakespeare ou de Pirandello, mais aussi pour Romain Bouteille ou Coluche. En 1994, elle remporte un grand succès au théâtre en tant qu'auteur et interprète de Quisaitout et Grobêta.

La main verte
Hervé BOURHIS
Ed. FUTUROPOLIS / Septembre 2009, 71 pages
Prix public : 16,00 € TTC

Soyez le premier à donner votre avis !

A partir de 7 ans.

Comment rallier Bordeaux-Tours dans un monde sans voiture ? La main verte est un road movie écologique dans une France frappée par une crise énergétique sans précédent. Une comédie satyrique qui interroge l'avenir et les capacités humaines à s'adapter, en optant pour des solutions raisonnables et réalistes.


France, dans un futur (très) proche.
La crise économique s'est amplifiée et la pénurie de pétrole n'est plus une menace mais bien une réalité. Tout cela cependant semble passer au dessus de la tête d'Herbert BORIS, auteur de bande dessinée de son état, plutôt agacé par la dramatisation qu'en font ses concitoyens. Lorsque son éditeur met la clef sous la porte (plus personne n'achète de bandes dessinées), notre héros doit chercher du travail. Devenu vélo-taxi, il rencontre une veuve qui l'engage pour restaurer un tableau et plus si affinités. Il trouve chez elle un jerrican d'essence. Il décide alors d'aller retrouver son père, pour qu'il lui apprenne à jardiner. Il part alors avec son fils dans un voyage à travers la France en déclin.

A propos de l'auteur

Hervé Bourhis, auteur et dessinateur, signe en 2002 son premier livre Thomas ou le retour du Tabou, aux Humanoïdes associés, qui lui valut le prix Goscinny. Depuis, il fait les beaux jours des éditions Dargaud, avec la série Stéréo-Club et Le Petit livre du Rock et des éditions Dupuis avec les séries Ingmar (3 tomes parus), Comix Remix (3 tomes) et Un enterrement de vie de jeune fille. En 2009, il signe avec Piscine Molitor, une biographie de Boris Vian illustrée par Christian Cailleaux (collection Aire Libre). Il publie coup sur coup deux livres chez Futuropolis : La main verte et Appelle-moi Ferdinand, cosigné avec Durieux et Conty.

Haut de page